Blog

Comment trouver une bonne idée de projet d’entreprise

J’ai entendu tellement de gens dire au moins une fois : « Un jour, je monterai ma boite. J’ai juste besoin de trouver une idée ». Je suis presque sûr que tout le monde a déjà entendu cette phrase, soit par des collègues, soit par un membre de la famille, un ami, ou autre. L’expérience m’a malheureusement montré que, la plupart de ces personnes, n’ont jamais franchi le cap.

Nous avons tous des idées, la plupart du temps, nos idées sont inutiles mais parfois certaines peuvent ressembler, de près ou de loin, à une bonne idée d’application ou de startup qui pourrait avoir du potentiel. Personne ne peut en être sur, personne ne connaît le futur à l’avance. La plupart des gens laissent tomber leurs idées directement après les avoir trouvées, souvent parce qu’il est difficile d’évaluer les risques qu’engendrerait l’expérimentation de nos idées (le succès n’est jamais garanti).

Trouvez, ci-dessous, quelques conseils pour trouver une idée sans réinventer la roue et en mettant la chance de votre coté.

 

Cherchez à améliorer un produit existant, pas systématiquement en créer un nouveau

Nous croyons tous que nous devons trouver quelque chose de nouveau, juste pour être sur que personne d’autre n’est en en train de faire la même chose et n’a eu la même idée. Nous croyons, bien souvent à tort, que notre idée sera forcément un succès, juste parce que nous sommes les seuls à le faire.

J’ai fait cette erreur avec le premier projet open source que j’ai créé, j’étais convaincu que les gens seraient impressionnés simplement parce qu’ils n’auraient jamais vu un produit comme le mien auparavant. J’ai réalisé plus tard que j’avais créé un produit dont personne n’avait besoin. Oui, j’avais raison : rien de similaire n’existait, mais le produit n’en était pas moins inutile.

 

N’ayez pas peur de la concurrence

Nous ne sommes pas toujours obligés de créer quelque chose de nouveau, nous n’avons pas non plus à avoir peur de la compétition.

Au contraire, si vous trouvez des gens quelque part qui développent quelque chose de similaire à votre produit, vous devriez être confiant et continuer vos efforts car cela valide que vous êtes dans la bonne direction. Cela signifie qu’il y a de bonnes chances qu’il existe un réel marché et que des gens attendent le type de produit que vous construisez.

Prenons un exemple simple : l’ « email ». Les emails existent depuis des décennies maintenant. Les clients de messagerie existent aussi depuis au moins 25 voir 30 ans. Cela n’a pas empêché Google de lancer « Gmail » en 2007 et de révolutionner le marché de l’email à nouveau. Depuis lors, de nouveaux clients de messagerie sont créés chaque année, et leurs créateurs n’ont donc pas peur de la concurrence.

Ils savent pertinemment qu’il y a des milliards d’utilisateurs potentiels pour leur produit. Ce qui importe est de comprendre les utilisateurs cibles et délivrer un produit répondant à leurs besoins.

 

L’action est clé

Si vous voulez vraiment faire quelque chose, vous trouverez un moyen. Si vous ne le voulez pas vraiment, vous trouverez une excuse.

Si vous voulez vraiment faire quelque chose, vous trouverez un moyen. Si vous ne le voulez pas vraiment, vous trouverez une excuse.

Dès que vous avez votre idée, même si elle est basique, pour vérifier son potentiel et qu’elle vaut le coup de se battre pour elle, « agir » devient primordial.

Vous devez travailler et expérimenter au moins un concept pour être sur que votre produit correspond à une attente et à un marché. Commencez à transformer votre petite idée en un produit brouillon sur papier et rencontrez quelques personnes correspondant à votre cible pour valider que votre produit hypothétique peut intéresser quelqu’un et pour valider qu’une catégorie de personnes sera prête à l’acheter.

Sans action, rien n’arrivera. Travaillez dur !

 

 

Donnez du temps à votre idée

Demandez à n’importe quel entrepreneur ou directeur produit : la première idée que vous avez n’est jamais celle que vous finirez éventuellement par lancer sur le marché. Faire grandir et mûrir une idée la transformera obligatoirement. Généralement, les idées pivotent et évoluent tellement qu’elles n’ont absolument plus rien à voir avec l’idée de base. Ce processus prend du temps, beaucoup de temps, et est appelé la phase d’incubation.

 

Parlez à tout le monde de votre idée

Nous pensons tous que nos idées ont de la valeur, parfois, elles en ont mais la plupart du temps, elles n’en ont que dans nos têtes. N’ayez pas peur, personne ne volera votre petite idée qui vient de vous traverser l’esprit. (Lisez pourquoi ici)

Nourrissez votre projet grâce aux autres. Les gens à qui vous en parlerez vous feront sans doute beaucoup de retours constructifs, vous devez écouter et améliorer votre projet grâce à ces retours.

 

Soyez passionné par votre idée

Croyez que vous pouvez et vous aurez fait la moitié du chemin pour y parvenir.

Croyez que vous pouvez et vous aurez fait la moitié du chemin pour y parvenir.

C’est pour moi, le conseil qui a sans doute le plus de valeur. Vous devez vraiment être passionné par votre idée et pour lui donner l’ambition qu’elle mérite. Premièrement, parce que, quand on est passionné, cela rend les gens autour de nous enthousiastes par nature (La passion est communicative).
Vous verrez, ce sera beaucoup plus facile de convaincre les gens, que ce soit des collègues, vos chefs, vos équipes ou de potentiels investisseurs. De plus, si vous n’êtes pas passionné, ce sera trop souvent tentant de tout simplement abandonner et tout arrêter. Si vous n’arrivez pas à prendre du plaisir dans l’aventure, vous augmenterez considérablement vos chances d’échecs.

Durant l’incroyable voyage qu’est la création d’un produit, vous apprendrez énormément dans des domaines plus intéressants les uns que les autres. Pour ceux d’entres vous qui n’ont pas encore tenté l’expérience, je vous invite fortement à rejoindre les initiés.

Pour ma part, j’ai pris la pilule rouge en 2007 et je n’ai depuis jamais cessé de partir d’une feuille blanche et d’inventer des applications innovantes à partir de rien.

 

Choisis la pilule bleue et tout s’arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge : tu restes au Pays des Merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.

– Morpheus (Matrix)

Trouver un produit

Trouver un produit

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *